Ornithorynque

L'ornithorynque - Un sensationnel article de Pritouc :p

 

 

Mais passons maintenant dans le vif du sujet, à savoir ce splendide, cet étonnant, je dirais même ce magnifique spécimen animal nommé Ornithorhynchus anatinus, ou plus généralement, ornithorynque.

► Classe, sous classe, famille et plein d'autres choses toutes aussi passionnantes...

L'ornithorynque appartient au règne animal (animalia), à l'embranchement nommé (très familièrement, avons-le) "Chordata" (même embranchement que pour le chat), sous embranchement des vertébrés (ou vertebreta), là aussi nous retrouvons notre vieil ami le chat, classe des mammalia (de même que le chat, toujours!), sous-classe des prothoteria et ordre des monotremata (mammifères ovipares), famille des ornithorhynchidae (qui ne comprend que l'ornithorynque!). Je sais pas si toutes ses infos vous paraissent éclairantes, enfin bon...  Passons à la suite!

► Alimentation et caractéristiques

Cet animal fabuleux vit en Australie (à l'est je crois). C'est un "animal nocturne et farouche" selon wikipédia. Il a besoin de manger 20% de son poids, et passe 12h dans la journée à se nourrir (le reste, il dort). Il mange toutes sortes de trucs au fond de l'eau: des petits poissons et leurs œufs, des larves, des vers... Enfin bref, que de ces choses que l'on trouve appétissantes! Et il a une manière passionnante de manger: il stocke sa nourriture dans ses bajoues et va la déguster sur le rivages, le ventre au soleil (façon hamster, j'ai toujours adoré ces passionnants petits rongeurs).

Ornithorynque vit sur les berges le long des cours d'eau, et dans des terriers qu'il creuse pour s'abriter. Il peut ainsi avoir plusieurs kilomètre de berges (sympa la maison)..

 


 

► Comment faire un œuf sur le plat

L'ornithorynque, bien que fabuleux, ne se nourrit pas d'œufs sur le plat (son évolution n'est pas assez poussé, il n'a pas encore inventé la poêle à frire). Nous n'allons donc pas mettre le procédé de cuisson d'un œuf sur le plat dans cette section de l'article. Comment ça? Vous y tenez vraiment? Bon, je m'y résigne quand même, mais c'est juste pour vous faire plaisir. Et puis, il est inadmissible que des personnes ne sachant pas faire un œuf sur le plat lisent cet article, les œufs, c'est la base!

Bon, alors, tout d'abord, voici le matériel:

- Un œuf (merci, c'est évident)

- une poêle (ça aussi)

- de l'huile

- des mains (je crois que l'on est tombé vraiment bas)

- une plaque chauffante

Recette: (je ne devrait pas mettre ce titre, tant la suite est si peu élaborée)

Premièrement, prenez l'œuf dans votre main (comme vous le voyez, j'explique tout bien et clairement, après on me dit que je suis pas claire, et tout...) et pratiquez une ouverture avec vos pouces en son centre, pour ensuite venir le déposer délicatement au fond de la poêle, préalablement recouvert d'huile, en prenant bien soin de ne pas percer le jaune. Normalement, vous aurez déjà dû allumer la plaque sur laquelle se trouve la poêle.

Comment ça? Ça chauffe pas? J'aurais dû aussi vous prévenir de brancher votre plaque (cette information me paraissant évidente, je me rend compte qu'elle ne l'est pas pour tout le monde). Bon, nous nous retrouvons donc avec un œuf, dans une poêle, sur une plaque chaude. Attendons patiemment que l'œuf se mette à faire des bruits, se rapprochant étrangement d'un bruit de bisous (personnellement, j'adore cette étape). A vous d'estimer si la cuisson est finie, cela dépend si vous voulez un jaune cuit ou pas. Pour vous donner une idée de ce à quoi le résultat final est censé ressembler, voici une splendide image d'œuf au plat trouvée sur internet:

  

En générale, le résultat est un peu moins rond et géométrique, surtout si votre plaque est penchée, en tout cas, pour moi, le jaune n'est jamais au milieu du blanc, et le blanc est toujours cramé alors que le jaune est coulant. Ceci fait parti d'un des mystères les plus étranges de la nature, comme quoi la science n'a pas toujours une explication concrète à donner à certaines questions existentielles. Dans ce cas-ci, "pourquoi les œufs au plats ne sont jamais aussi bien fait que sur les photos?". Je vais y réfléchir, et au cas où mettre un éminent scientifique au travail sur ce sujet qui doit être à tout prix éclaircit. Non pas que le l'avenir de l'humanité en dépend, mais que cela me titille depuis un sacré bout de temps.

C'est ainsi que, sur ces magnifiques propos pleins de poésie, je conclu cette première page spéciale de 2015. Si vous arrivez à faire un œuf au plat géométrique, prévenez-moi... En fait, je crois que cette page spéciale parle plus d'œuf que d'ornithorynque... Cela aussi est un épais mystère de l'existence... Mais n'oublions pas que les ornithorynques sont ovipare... Tout s'explique!

×